Société de musique

Chaque saison cherche sa «note personnelle», un ou plusieurs fils rouges déroulés autour d’un compositeur, d’un interprète ou d’une région. Ainsi, la musique qui nous vient de Bohême, appelée aux XVIIIe et XIXe siècles le «Conservatoire de l’Europe», sera à l’honneur. Les œuvres de Dvořák et Janáček, la symphonie de Mozart présentée à Prague, le Quatuor Panocha illustreront cette magnifique tradition musicale.